Aide exceptionnelle du gouvernement pour les travailleurs indépendants et auto-entrepreneurs impactés par le Covid-19

Aide exceptionnelle du gouvernement pour les travailleurs indépendants et auto-entrepreneurs impactés par le Covid-19

 


 
 
 

Une aide financière exceptionnelle de 1.500 euros est accordée par le gouvernement aux travailleurs indépendants et auto-entrepreneurs touchés par une chute d’activité causée par l’épidémie de Covid-19. Qui est concerné, montant, date, modalités de demande, toutes les informations sur l’aide gouvernementale.



Aide financière pour les indépendants, auto-entrepreneurs et TPE

Aide financière exceptionnelle

 

Une aide financière exceptionnelle accordée aux indépendants, auto-entrepreneurs et TPE (très petites entreprises) en difficulté à cause de la crise du coronavirus est instaurée, a annoncé le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire mardi 17 mars 2020 au cours d’une conférence de presse téléphonique, au lendemain de l’allocution du président de la République Emmanuel Macron instituant le confinement à domicile.

Cette aide financière d’urgence prend la forme d’une aide directe accordée sur demande auprès de la Direction générale des finances publiques (DGFiP), et non les Urssaf. Son montant est fixé à 1.500 euros pour la plupart des dossiers éligibles.

Fonds de solidarité

 

Cette aide financière exceptionnelle sera financée par un fonds de solidarité co-financé par l’État et les régions, d’un montant d’environ 2 milliards d’euros, dont 1 milliard d’euros pour le mois de mars 2020. La contribution des régions à ce fonds se monte à 25%, soit 250 millions d’euros pour le mois de mars.

Aucune information n’a été communiquée sur la durée de l’octroi de l’aide. Il s’agit pour le moment de réagir à l’urgence pour éviter les faillites. Toutefois, l’enveloppe de 2 milliards d’euros correspond au financement de l’aide pour une durée de deux mois. « Nous évaluons le coût à 1 milliard d’euros par mois et nous verrons combien de temps durera ce fonds », a déclaré le ministre.

La création de ce fonds de solidarité doit être votée par le Parlement dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances rectificative présenté le 18 mars en Conseil des ministres.

Montant de l’aide exceptionnelle du gouvernement

 

Le montant de l’aide gouvernementale est un forfait de 1.500 euros. Le ministre a démenti la rumeur selon laquelle la somme versée serait de 5.000 euros.

La somme accordée sera donc la même pour tous, sauf exceptions.

« Si cela ne suffit pas, on augmentera le soutien financier au cas par cas éviter toute faillite », a prévenu Bruno Le Maire.

Le 18 mars, lors de la présentation du projet de loi de finances rectificative finançant le fonds de solidarité, le ministre de l’Économie a fait savoir qu’il s’agissait d’un dispositif « à deux étages » :

  • un premier étage « forfaitaire et automatique avec une indemnisation de 1.500 euros pour toutes les entreprises » éligibles

  • un second étage correspondant à un « traitement au cas par cas de toutes les entreprises qui seraient au bord de la faillite ». L’instruction de ces dossiers sera effectuée conjointement par l’État et les régions afin d’apporter une aide pouvant atteindre « 5.000, 6.000 ou 7.000 euros pour les entreprises qui seraient particulièrement menacées ».

© 2014-2019 Все права защищены